Photos

Nos designers sonores vous proposent de découvrir leurs coups de cœur.

18.04.17 - ED SHEERAN 'Castle on the Hill'

Un « flash-back » de ses souvenirs intimes. Voici ce que nous propose non sans talent Ed Sheeran dans son tout dernier clip « Castle on the Hill ».

Agé de 26 ans, Ed Sheeran, auteur-compositeur-interprète britannique, affole tous les compteurs avec son nouvel album « Divide » sorti le 3 Mars. Il est déjà à l’origine d’une impressionnante série de succès au Royaume-Uni, mais pas seulement, il nage désormais sur le toit du monde.

Pour les éventuels sceptiques, Ed Sheeran est à ce jour l’artiste masculin le plus populaire de la planète et écrase le record de streams hebdomadaires pour la quatrième fois avec le titre « Shape of You » ; qui devient le premier titre de l’histoire à franchir la barre des 5 millions d’écoutes en une semaine. Côté album, en France « Divide » se classe (pour le moment) second derrière « Les Enfoirés » avec plus de 40.000 unités parties dès la première semaine. En seulement 6 ans et 3 albums Ed Sheeran a déjà marqué de son empreinte la scène internationale, et ce nouvel opus lui fait gravir un nouveau palier.

« Castle on the Hill » second single de l’album « Divide » propose un clip pour le peu inédit qui m’a particulièrement séduit. La réalisation de ce clip est signée George Belfield, qui n’est autre que le réalisateur du dernier clip de Tom Odell « Here I Am » et dans lequel le rôle principal est occupé par Kevin Spacey. Contrairement à la majorité des clips actuels qui sont tournés en studio, Ed Sheeran a opté la nature comme décor principal.

Et c’est tellement agréable de voir enfin de vrais paysages, de suivre l’évolution des personnages en extérieur, de ne pas avoir de fioritures ajoutées en post-production. La simplicité de cette vidéo nous plonge dans l’adolescence d’Ed Sheeran, et il est tout à fait possible de s’identifier à l’un de ses amis avec qui il partage de bons moments dans la campagne anglaise ; et un évident sentiment de nostalgie gagne chaque personne qui découvre ce clip. C’est exactement pour cette différence et ses choix artistiques à contre-courant qu’on aime ce clip et cet artiste mondialement reconnu.

Et vous qu’en pensez-vous ?

Bonne écoute et bon visionnage.

Cyril – Illustrateur audiovisuel.

10.02.17 - JULIEN DORÉ 'Sublime & Silence'

Nous voici en Camargue, dans les marais, pour le nouveau clip de Julien Doré, ou devrions nous dire le court-métrage en noir & blanc, qui s’intitule « Sublime et silence ». Le français de 34 ans, auteur-compositeur-interprète mais aussi musicien, connait un franc succès avec son quatrième album studio « & » paru le 14 Octobre dernier.

Après avoir séduit 400.000 fans avec son album « LØVE », emmené par le tube « Paris Seychelles », le chanteur originaire d’Alès revient avec une collection de chansons brumeuses. Une bien belle collection car dès le départ l’album « & » est entré numéro un des ventes, et le disque n’a pour l’heure pas quitté le top 15 des meilleures ventes en France avec près de 140.000 exemplaires écoulés en moins de deux mois.

Comment ne pas parler du succès rencontré par le titre phare de l’album « Le lac », qui été l’une sinon LA jolie chanson de fin d’été. Julien Doré avait déjà pour ce titre fait un véritable carton en présentant un clip très lumineux dans lequel les images nous conduisent à la rencontre de paysages à couper le souffle, d’oiseaux, d’un loup, du chanteur ornant sa mini-moto mais aussi et surtout de… Pamela Anderson.

« Sublime & Silence », est quant à lui un véritable court métrage, intégralement en noir & blanc. Il est coréalisé par Julien Doré et Brice VDH tout comme pour « Le lac », ou plus anciennement « Laisse Avril ». Poésie et esthétisme en sont les maitres mots, où l’on goute à la solitude des plaines infinies de Camargue, la beauté des paysages, et la présence combinée des motards et des poneys qui met en avant un évident second degré qui nous fait tant de bien. La question du plagiat est d’ores et déjà sur la toile ; je ne sais pas quel est votre avis sur la question, mais j’ai passé un si bon moment en visionnant ce clip qu’elle me parait complètement secondaire.

Bonne écoute et bon visionnage.

Cyril – Illustrateur audiovisuel.

05.12.16 - James Vincent McMorrow 'Rising Water'

Un « coup de cœur », tel est le véritable sentiment que j’ai eu tant pour l’artiste que pour le titre que j’ai choisi de vous présenter ici.

Batteur de formation et lors de ses grands débuts sur scène, James Vincent McMorrow, a bien d’autres cordes à son arc, à commencer par sa voix paisible et modulée. Le Dublinois âgé de 33 ans, auteur-compositeur-interprète, connait une ascension fulgurante sur la scène internationale.

Depuis 2010 et la sortie de son premier opus intitulé « Early In The Morning » nous entendons ses titres sans forcément le savoir, que ce soit dans les plus grandes séries TV, ou au cinéma comme dans la saga à succès « Twilight » ; et pour autant James Vincent McMorrow n’a plus rien à prouver.

Avec à son actif plus de 100 millions de streams sur la toile, de belles collaborations avec Kygo et Duke Dumont, pour ne citer qu’eux, et des concerts à guichets fermés à travers le monde. Jusqu’ici connu pour son folk sensible, autant mélancolique que beau, James Vincent McMorrow propose avec son troisième album « We Move », sorti en septembre dernier, une nouvelle formule alliant danse et mélancolie.

« Rising Water », le premier titre de l’album, prouve ainsi avec talent que ces deux « mondes » ne sont pas incompatibles, mais également que l’on peut être irlandais et être produit notamment par Nineteen85 qui pour rappel avait travaillé sur « One Dance » de Drake.

Réalisé par David M. Helman et tourné à Popotla au Mexique, le clip qui accompagne « Rising Water » est tout simplement sublime. Il met en image l’idée que le chanteur s’était faite de ce titre : « ce qu’il faut faire pour surmonter une grande perte ». La partie de pêche constitue une véritable ode à la mer pop et salée sur une mélodie aussi entêtante qu’entrainante. Nul doute que vous non plus vous ne vous en lasserez pas.

Bonne écoute et bon visionnage.

Cyril – Illustrateur audiovisuel.

10.10.16 - DJ SNAKE feat. George Maple 'Talk'

J’attire votre attention sur un disc-jockey, compositeur et producteur français, William Grigahcine, évidemment plus connu sous son nom de scène : DJ Snake.

Le titre que nous vous présentons, « Talk », est issu de son album « Encore » qui a vu le jour le 5 août dernier.

Ce dernier remporte un franc succès sur la scène française et à l’international puisque qu’il est en tête des charts du Billboard Top Dance/Electronic Albums, rien que ça !

Cette performance est d’autant plus remarquable, et remarquée, que cet opus pourrait être l’unique de DJ Snake, si on en suit l’un de ses tout derniers tweets.

« Le roi de la Trap » nous livre ainsi son nouveau single en revisitant la ballade électro « Talk Talk » de la chanteuse australienne George Maple.

Pour rappel ce titre était le second sur son EP intitulé « Vacant Space » sorti en 2015.

Le clip, quant à lui, est signé Emil Nava et s’invite depuis peu sur vos écrans de télévision. On y suit dans un univers dépeuplé une demoiselle en quête de liberté sous le soleil californien.

DJ Snake qui côtoie actuellement les sommets en détrônant Justin Timberlake au classement des meilleures ventes en France, est également en compétition pour le titre de « Meilleur DJ Français » aux NRJ Music Awards qui se tiendront le 12 octobre prochain à Monaco. À suivre…

Bonne écoute.

Cyril – Illustrateur audiovisuel.

04.08.16 - HONNE & IZZY BIZU 'Someone That Loves You'

Izzy Bizu, chanteuse britannique récemment découverte grâce à son titre « White Tiger », rapidement devenu un tube international, nous présente le titre « Someone That Loves You » en duo avec le groupe HONNE.

C’est avec beaucoup de romantisme que ces artistes nous transportent dans un univers Pop Electro.

La voix suave d’Izzy Bizu sur le premier couplet pose l’ambiance jusqu’au refrain accrocheur qui est une explosion émotionnelle.

Au tour de la voix du chanteur d’HONNE de faire son entrée pour donner un ton différent et très britannique un peu à la manière de The xx sur leur morceau « Crystalized ».

Le clip nous emmène à l’autre bout du monde, pour faire la connaissance d’un jeune couple parcourant les rues de Tokyo.

Quelques clichés sur le Japon, des plans au ralenti, la sensualité d’un amour naissant, le tout pour un clip simple et efficace.

À chacun sa définition du tube de l’été. Je crois avoir trouvé le mien…

Bonne écoute.

Vincent – Illustrateur audiovisuel.

15.06.16 - GRIEFJOY 'Lights On'

Disponible depuis le 22 Avril, « Godspeed », le dernier album des talentueux Griefjoy marque une volonté de la part du groupe d’évoluer vers un univers plus Electro.

Sauf que « Lights On » n’en est pas vraiment la représentation. On y retrouve en effet leur touche Pop qui a fait le succès de leur premier opus.

Du génie musical, les niçois, anciens élèves du conservatoire, n’en manquent certainement pas, tant ils excellent chacun dans leur instrument.

La voix est parfaitement placée, en harmonie avec les samples et le reste du groupe, le tout donnant un morceau à la fois aérien et très accrocheur.

Le clip quant à lui est renversant et franchement hypnotisant.

On y voit tour à tour les membres du groupe tomber comme des dominos pour se relever sans cesse, de manière mécanique.

Bonne écoute.

Vincent – Illustrateur audiovisuel.

21.04.16 - YODELICE 'Familiar Fire'

Aperçu récemment aux côtés de Johnny Hallyday dont il a composé le dernier album « De l’Amour » paru en 2015 (Victoire de la musique 2016 dans la catégorie Album de Chansons), Maxim Nucci alias Yodelice, marque une pause dans le temps avec le titre « Familiar Fire ».

Résolument mélancolique, le morceau nous transporte durant 3 minutes 30 dans l’univers très stylisé du personnage Yodelice, censé représenter le côté énigmatique de Nucci.

À la production, on y retrouve clairement un son US aux accents folk bien que le reste de l’album « Square Eyes » sonne lui plutôt Rock.

Le clip est sobre, les plans axés majoritairement sur le visage du chanteur dont les traits vieillissent peu à peu.

Bonne écoute.

Vincent – Illustrateur audiovisuel.

09.02.16 - BREAKBOT '2good4me'

« Still Waters » nouvel album fraîchement sorti chez Ed Banger Records est un distributeur à tubes.

« 2good4me » est de ceux qui vous rappellent une époque de votre vie, un moment donné, précis et inscrit dans votre mémoire.

À la fois sensuel et électrique, ce morceau sonne clairement R’n’B. Un registre dont Thibaut Berland alias Breakbot ne nous avait pas habitué jusqu’ici.

La ligne de basse claquante se mêle à merveille à la voix de Irfane, fidèle à Berland depuis l’énorme succès de « Baby I’m Yours » issu du précédent album.

Flirtant entre le moderne et le rétro, « 2good4me » ne révolutionnera pas le genre bien qu’il pourrait rendre envieuses bon nombre des starlettes du R’n’B.

Bonne écoute.

Vincent – Illustrateur audiovisuel.

01.11.15 - PAPOOZ 'Any Wants To Dance'

Comme un flashback dans les 60’s.

Avec le titre « Ann Wants to Dance », on voyage à la fois dans les tropiques, Boulevard de Belleville, et du côté de La Rochelle. Un peu Bobo, très indolent, le premier EP du duo parisien donne en premier lieu l’impression d’une insouciance travaillée. On se rend compte très vite, que finalement rien n’est laissé au hasard.

Les arrangements sont précis. On y trouve des rythmiques bossa sur fond d’indie-pop-garage-psyché. Vu comme ça, on croit s’y perdre, mais on garde pied.

Les deux voix se répondent tour à tour par petites touches et les 3 minutes sont déjà passées. Et l’on entend encore le riff de guitare résonner dans nos têtes.

Papooz un duo un peu barré, mais pas trop… Avec, dans le look, juste ce qu’il faut de clin d’œil vintage.

Bonne écoute.

Vincent – Illustrateur audiovisuel.

17.09.15 - TWENTY ONE PILOTS 'Ride'

J’aimerais vous présenter ce que l’on pourrait appeler un « OVNI musical ». Il s’agit du groupe Twenty One Pilots et de leur morceau « Ride ». Paru il y a quelques mois sur le label Fueled By Ramen (Paramore, Fun, …), leur 4ème album « Blurryface » est une véritable mine d’or, un bijou d’originalité.

Car d’originalité, Twenty One Pilots n’en manque pas. Le début de « Ride » est frappé d’un skank au clavier qui ne vous quittera pas jusqu’à la fin. Mais ne vous y trompez pas, si vous pensez avoir à faire à un titre reggae/ragga de par le flow du chanteur/pianiste Tyler Joseph, il en est rien. Seulement deux musiciens…

Tyler Joseph est en effet accompagné de Josh Dun à la batterie, arrivé tardivement en 2011 suite au départ des deux autres membres ayant fondé le groupe deux ans plus tôt avec Joseph. Le duo, originaire de Colombus dans l’Ohio, se suffit à lui-même pour déplacer les foules et remplir les salles à travers le monde. Ce qui n’est pas passé inaperçu aux yeux de Greg Wells, producteur d’Adèle et de Katy Perry.

3’’34 plus tard, et difficile de savoir où l’on vient de nous emmener. Entre un rub-a-dub moderne mêlé à une rythmique hip-hop, un débit de chant impressionnant mais aussi l’inévitable passage calme de milieu de morceau.

Puis à 2’’32, le sommet du titre se fait sentir, on reste sans voix lorsque le chanteur pousse la sienne à son maximum. Et d’enchaîner sur un dernier refrain qui amène la fin mélancolique d’une voix fluette.

Bonne écoute.

Vincent – Illustrateur audiovisuel.

01.07.15 - THE SWISS 'Elouisa'

Imaginez cinq minutes (et 17 secondes pour être exact) que les Bee Gees aient traversé les époques pour ressortir un album aujourd’hui, et vous obtenez « Elouisa » du duo Australien, The Swiss. Pour la géographie on repassera, nous allons plutôt nous attarder sur ce phénomène qui est le recyclage de ce qui se faisait il y a 30 voire 40 ans.

Car cette bombe Disco/Funk possède tous les codes du genre. Une ligne de basse des plus funky, des mélodies accrocheuses, une superbe ligne chant, le tout produit de nos jours.

Depuis le succès interplanétaire de « Get Lucky » nombreux sont ceux à s’essayer au genre. Il semblerait cependant, que le Label Kitsuné ait pioché juste en misant sur le nouvel Ep éponyme du groupe.

Du magasin de prêt-à-porter tendance aux discothèques, impossible à l’écoute, de ne pas esquisser un petit pas de danse façon Travolta.

Bonne écoute.

Vincent – Illustrateur audiovisuel.

07.05.15 - HYPHEN HYPHEN 'Just Need Your Love'

Hyphen Hyphen est l’une, sinon la révélation Pop française de l’année 2015.

Francofolies, plusieurs passages télé (Taratata, Le Petit Journal de Canal +, …) et bien sûr les radios nationales. On est frappé dès les premières notes de « Just need Your Love » par la fraîcheur mais surtout l’énergie que peut dégager le jeune quatuor niçois. Mais fraîcheur et jeunesse sont bien loin de rimer avec ignorance.

Car en plus d’être efficace, le morceau est illustré par un clip des plus mystérieux et esthétiquement recherché et mature. Teinté de touches electro et d’une voix puissante, on se prend vite au jeu d’Hyphen Hyphen et de leur maquillage cosmique.

« Just Need Your Love » est un avant-goût du futur « Times », album à paraître pour le mois de Septembre de cette année.

Bonne écoute.

Vincent – Illustrateur audiovisuel.

01.03.15 - BENJAMIN CLEMENTINE 'Adios'

Après plusieurs concerts renversants restés gravés dans les mémoires, voici la sortie de l’album de Benjamin Clementine, « At last for now ».

L'irruption de ce talent hors-norme à la voix de ténor lyrique poussée, nous présente ce premier disque avec sept chansons inédites confirmant la puissante originalité du chanteur londonien.

Parmi elles figurent « Adios », une composition théâtrale où voix et piano dansent autour des cordes, et « Winston Churchill's Boy », portée par un chant acrobatique. La mélodie classique de « Then I Heard a Bachelor Cry », emporte l'adhésion par sa tonalité mélancolique et son interprétation dramatique.

Cet aller-retour entre le classicisme de son apprentissage au piano et des musiques anciennes qui l'ont nourri, dévoile toute la complexité cachée derrière le phénomène Benjamin Clementine.

Le jeune homme de vingt-six ans, nous fait vibrer par ses constructions harmoniques singulières, tout au long de ce premier opus, que nous espérons ne pas être le dernier.

Bonne écoute.

Claire – Illustratrice audiovisuelle.

05.01.15 - CHRISTINE AND THE QUEENS 'Saint Claude'

« Christine and the Queens » est la révélation majeure de la scène musicale française du moment.

Si ses titres « Saint Claude » et « Christine » tournent en boucle sur nos radios, on sait pourtant peu de choses de cette Christine and the Queens.

En réalité, derrière ce pseudo se cache Héloïse LETISSIER, jeune femme originaire de Nantes. La couleur transgenre de cette artiste a germée lors de sa rencontre avec le Théâtre et les milieux drag-queen à Londres. C’est en 2010 que le projet de former un groupe fictif où elle serait accompagnée sur scène par des musiciens drapés en drag-queens est né.

Malgré des refus, Christine and the Queens décide de faire un groupe à elle toute seule, les drag-queens devenant des personnages fictifs de son spectacle.

Ce groupe solo a commencé à se produire sur scène en mars 2011 à Paris. Également inspirée des deux artistes Michael Jackson et Pina Bausch (la principale figure de la danse contemporaine et du style danse théâtre), elle cultive le mélange des genres et l’ambivalence jusque dans ses chorégraphies. Son album « Chaleur Humaine » est un des plus captivants et des plus libres entendus dernièrement…

Je vous invite à l’écouter dans son intégralité, notamment pour son interprétation audacieuse et particulièrement brillante de « Paradis perdus » de Christophe.

Voici en avant-gout, si vous ne le connaissez pas déjà, le titre « Saint Claude ».

Bonne écoute.

Claire – Illustratrice audiovisuelle.

29.11.14 - THYLACINE 'Distance'

Notre coup de cœur du moment...

Thylacine est un projet musical de William Rezé accompagné de Camille DESPRES au chant.

Après une formation classique et diverses expériences dans des groupes en tant que saxophoniste, William travaille désormais entièrement sur la composition électronique en y ajoutant parfois enregistrements et samples. Rejoint par Camille DESPRES, le projet prend une tournure plus large et plus complète; leur recherche mélodique et sonore rejetant partiellement les codes classiques de l’instrument et du chant, un véritable délice.

Le thylacine, appelé également loup marsupial, loup de Tasmanie ou encore tigre de Tasmanie est une espèce considérée comme étant éteinte depuis 1936... Mais pas ce Thylacine-là! Ce groupe est à découvrir sur scène absolument : un arrêt dans le temps, envahi d’arrangements musicaux où l’improvisation est parfaitement maîtrisée et entraînée par un flot de sons électroniques joués sur synthé.

Les animations et effets visuels y jouent aussi, avec un décor de haut vol, qui sait manipuler les outils de notre ère avec précision et créativité.

Ne perdez plus une seconde, en commençant par écouter le morceau 'Distance' afin de découvrir ou redécouvrir ce duo rythmé, et dont le nouvel album se nomme « Blend ».

Bonne écoute.

Claire – Illustratrice audiovisuelle.

05.10.14 - ALICE RUSSELL 'Hard And Strong'

Le nouvel album « To Dust » d’Alice RUSSEL, mélange des influences diverses allant du hip-hop au blues, jusqu’à la soul des 80’s.C’est d’ailleurs là que la diva excelle : en puisant sans aucune faute de goût dans une décennie musicale aussi riche que celle des années 80.

C’est en 2007 que le monde découvre sa propre version du « Crazy » de Gnarls Barkley, et tombe sous le charme de la « cantatrice ». La tornade soul britannique enchaîne ensuite les tournées, tout en étant fortement sollicitée par les médias (« La Musicale » sur Canal+, « One Shot Not » sur ARTE…).

Après l’électro-jazz de ses débuts et la soul vintage, Alice a également su séduire un public plus électro. David Byrne et Fatboy Slim l’invitent à se joindre au concept-album « Here Lies Love », aux côtés de Tori Amos, Cindy Lauper, Sharon Jones, Camille, ou encore Sia.

Entre 2009 et 2011 Alice RUSSEL poursuit son chemin avec engagement.A noter, deux moments forts : elle honore l’invitation du groupe Hip Hop/Jazz Hocus Pocus à participer au single « Beautiful Losers » (qu’ils défendent ensemble aux Victoires de la Musique, puis sur la scène des Solidays en 2011); ARTE la convie à nouveau, dans l’émission Queens of Pop, pour une reprise superbe du 'Crazy in Love' de Beyoncé.

Avec son riche panel musical, Alice RUSSEL offre incontestablement une œuvre nouvelle, un gospel du XXIème siècle.

Je vous propose donc de découvrir le morceau « Hard and Strong ».

Bonne écoute.

Claire – Illustratrice audiovisuelle.

11.07.14 - SOHN 'Lights'

Pour ceux qui ne connaissent pas encore Sohn, je vous invite à découvrir son talent. Originaire de Londres, la presse parle de lui comme d’un chamane de l’électro. Certains critiques aiment également le comparer à James Blake, pourtant Sohn a son univers à part entière.

Après des débuts en 2009, où le succès s’est peut être fait attendre, il compte un million de followers sur SoundCloud depuis 2013. C’est la signature avec le label 4AD qui l’a véritablement propulsé vers une reconnaissance globale, avec la sortie de son album international.

Pour composer il préfère naviguer en solitaire… Ou presque. Entouré de claviers, guitares, pads, écrans et synthés, dans son studio tourbillonnent des boucles vocales et violons étirés incarnant un résultat souvent mélancolique et nous offrant des plages d’électro-soul minimaliste et rêveuse.

Bonne écoute.

Claire – Illustratrice audiovisuelle.

07.04.14 - JUNIP 'Your Life, Your Call'

Sur leur nouvel album exaltant mariant folk et world, les suédois Junip nous bercent de ballades singulières et magiques à la fois.

Ce nouveau recueil réalisé par José Gonzalez (chant, guitares), Elias Araya (batterie) et Tobias Winterkorn (claviers, synthétiseur), est un enchantement pour ceux qui aiment les atmosphères poétiques et les airs romantiques.

José Gonzalez, auteur suédois, a le goût des voyages et des musiques lointaines. Il va souvent chercher son inspiration en écoutant de la musique africaine, qu’il qualifie de méditative, et en s’appuyant sur les rythmiques de celle-ci pour composer ses nouvelles mélodies.

Le résultat de ses recherches ressemble à un appel à la flânerie, au vagabondage, où des cascades de cordes créent un disque qui unit folk aride et pop arc-en-ciel, le tout étoilé de vocalises sixties.

Junip, groupe né en 1998, tient certainement ici son chef-d’œuvre, lumineux et hypnotique.

Bonne écoute.

Claire – Illustratrice audiovisuelle.

08.01.14 - FLUME 'Insane' ft Moon Holiday

Disque d’or depuis plusieurs mois déjà en Australie, le nouvel album de FLUME réconcilie à la perfection pop, house, drum and bass…

La signature de ce jeune musicien de 21 ans est immédiatement identifiable, grâce à ses remix spectaculaires.

L’univers de FLUME nous emballe, nous revigore, à travers des couplets et des cut-up vocaux qui se distordent pour se fondre dans une instrumentation riche et éclectique.

A noter également la liste des collaborateurs, exclusivement australiens, laquelle témoigne, au-delà d’une modestie certaine, de l’attachement et de la fidélité de l’artiste à ses racines, étant donné les sollicitations internationales auxquelles il aurait pu répondre.

Enfin, et ce n’est pas la moindre des qualités de ce nouvel opus, nous sommes ici immergés dans cette même fraîcheur semblable à celle d’un premier album; quelque fois si souvent difficile à retrouver une fois le succès venu.

Bonne écoute.

Claire – Illustratrice audiovisuelle.

05.12.13 - CASS McCOMBS 'BigWheel'

Indifférent aux normes esthétiques convenues, CASS McCOMBS est un auteur/compositeur nomade dont le talent n’est plus à démontrer.

Sa discographie, qui oscille entre complaintes minimalistes et saillies pop, ballades rêveuses et litanies hypnotiques, avec cette empreinte de l’époque beatnik qui lui est propre, fait de lui l’un des auteurs américains les plus talentueux depuis une dizaine d’années maintenant.

Après un premier album sorti en 2002, CASS McCOMBS nous propose ici un double album « BigWheel » qui nous montre à quel point il a depuis développé son univers et sa créativité.

Sa force réside surtout dans la sobriété dont il fait preuve dans sa façon d’aborder la composition, dans son usage simple des artifices.

Je vous propose donc de découvrir le morceau éponyme intitulé « BigWheel » qui, je l’espère, éveillera votre curiosité, au point de vouloir découvrir l’album entier; dans lequel il fait bon de se perdre…

Bonne écoute.

Claire – Illustratrice audiovisuelle.

11.11.13 - CATS ON TREE 'Sirens Call'

Le duo français CATS ON TREES, formé en 2007 par Nina Goern et Yohan Hennequin, nous apporte, avec son premier album, un bol d’air frais.

Nina est la voix du groupe. Tour à tour douce, touchante, puis brute, elle se mue également avec grâce en pianiste sublime.

Yohan, à la batterie « pop », fait parfaitement corps avec le chant de Nina.

Auteurs, compositeurs et interprètes, le duo complice s’est d’abord révélé en live.

Depuis qu’ils ont signés sur le label «Tôt ou Tard» il y a deux ans, ils ont définitivement pris de l’ampleur : pour cette première création ils ont fait appel à un véritable orchestre à cordes.

Ils ont aussi pu tourner le clip de « Siren Calls » en Bolivie, à travers lequel on retrouve une réelle résonance avec le film « Jerry » de Gus Van Sant; pas étonnant alors, concernant le jeu de Nina, que beaucoup parlent de notes qui sonnent telles que celles d’Arvo Part.

Leur univers, fait de compositions qui touchent au féérique et au merveilleux, est une véritable invitation au rêve. Certains y trouveront à coup sûr l’atmosphère d’un hiver passé au chaud.

Bonne écoute.

Claire – Illustratrice audiovisuelle.

08.10.13 - DARKSIDE 'Paper Trails'

Darkside : passionnant projet électro-acoustique mené de front par le producteur américano-franco-chilien Nicolas Jaar, ainsi que par son compère guitariste Dave Harrington.

Un style musical entre house et influences héritées du jazz, de la soul, ou du cinéma, se caractérisant par un tempo assez lent et des atmosphères généralement mélancoliques.

« Paper Trails », le second extrait de l'album « Psychic », est d’une élégance absolue avec un son groovy terriblement efficace, en l’occurrence plus proche du rock que de l’électro.

La voix est sensuelle, elle danse dans le noir, rythmée par les percussions, entrainant la guitare… Comme deux partenaires en osmose dans une danse improvisée.

C'est captivant, et envoûtant.

Hypnotique, ensorcelée, la prestation de Darkside ne laisse pas indifférent.

Bonne écoute.

Karina – Illustratrice audiovisuelle.

12.09.13 - HAIM 'Days Are Gone'

Haim est un trio féminin et familial californien, composé de trois sœurs Este Haim (chant, guitare, basse), Danielle Haim (chant, guitare, batterie), Alana Haim (chant, guitare, claviers, percussions) et accompagné à la batterie par Dash Hutton; laissant les trois sœurs sur le devant de la scène.

Après leur EP « Forever » sorti en février 2012 et distribué gratuitement sur le site officiel du groupe, HAIM sort, le 30 septembre, son premier album « Days Are Gone » (Polydor).

Des chansons qui collent aux oreilles, et qui sonnent comme si elles avaient été écrites par des petites copines de quartier, dans le garage des parents.

Le nom de l’album, « Days are gone », nous laisse un peu deviner cette nostalgie pour les années 80/90, lesquelles ont influencé les 3 sœurs en dessinant leur style musical : mélange de nouveau folk et de R&B des années 80/90.

Avec leur look grunge, mais très glamour en même temps, répondant à merveille à leur musique, les trois sœurs Haim sont indéniablement sur le point de grimper les marches du succès.

Bonne écoute.

Karina – Illustratrice audiovisuelle.

18.08.13 - RY X 'Vampires'

En ce moment l’Australie connaît une éclosion de jeunes talents musicaux, et l’artiste que je vous présente ce mois-ci en fait partie, placé à la pointe de ce mouvement.

Jeune auteur-interprète, RY X fait souvent penser, par sa voix et son style, à ce que pourrait donner une rencontre entre Bon Iver et Matt Corby…

Usant principalement de sa voix et de sa guitare, il nous surprend à chaque instant non seulement par l’atmosphère de sérénité qui se dégage de sa musique, mais aussi par la façon si particulière dont sa voix résonne sur les accords de guitare.

« Vampires » est le deuxième extrait de son prochain maxi, intitulé « Berlin EP », qui sortira le 28 Août sur le label suédois Dumont Dumont.

Une musique chargée d’émotion que je vous laisse découvrir sans plus tarder…

Bonne écoute.

Karina – Illustratrice audiovisuelle.

12.07.13 - LONDON GRAMMAR 'Hey Now'

A l’occasion de la sortie de leur premier EP, j’ai le plaisir de vous présenter ce mois-ci, « Hey Now » de London Grammar.

Comme son nom l’indique, London Grammar nous vient tout droit du Royaume-Uni et sonne définitivement comme un groupe prêt à passer à la tête de la classe.

Le groupe se forme il y a deux ans, par les trois amis universitaires : la talentueuse Hannah Reid au chant, Dot Major et Dan Rothman, les instrumentalistes.

« Hey Now » est une somptueuse ballade mélancolique, les guitares sont calmes, les tambours légèrement réverbérés et la voix de la chanteuse est d’une beauté pure...

Un beau mélange d’émotions, presque sans effort, grâce au rythme assez épuré qui souligne la voix tout simplement magnifique de la chanteuse… Comme une sorte d'ange entre les vibratos.

Avec London Grammar, laissez-vous aller à rêver sans culpabilité.

Bonne écoute.

Karina – Illustratrice audiovisuelle.

8.06.13 - PHARRELL WILLIAMS 'Happy'

Comme vous l’avez sûrement constaté, Pharrell Williams est la star du moment.

Après ses collaborations toutes plus prestigieuses les unes que les autres, notamment avec le duo français Daft Punk pour le tube « Get Lucky », Pharrell, intemporel, se plonge dans le monde enfantin et signe avec brio un titre pour la bande originale du second volet du dessin animé « Moi, moche et méchant ».

Un joyeux morceau, intitulé « Happy », qui nous donne très vite envie de bouger la tête dans tous les sens au rythme de la batterie, et de taper des mains comme Pharrell le demande dans le refrain.

La jolie voix fluette du chanteur, à la Cee-Lo Green ou bien Raphael Saadiq, se pose en toute harmonie sur les notes « funky », et nous donne au final un résultat plus que joyeux.

Une bande son ensoleillée pour fêter l’arrivée, tant attendue, de l’été!

Bonne écoute.

Karina – Illustratrice audiovisuelle.

10.05.13 - SAY LOU LOU ft Chet Faker 'Fool of me'

« Say Lou Lou », le Stockholm/Sydney sœurs duo (Miranda Kilbey la brune, Elektra la blonde), accompagné de Chet Faker, le célèbre DJ électro australien, nous livre ce mois-ci son meilleur titre à ce jour : « Fool of me ».

Le titre est sauvage, brûlant et plein de rage dans l’instrumentalisation, et tout empreint de douceur dans les voix des deux jumelles.

Ce paradoxe, et notamment entre voix cristalline et batterie « à bloc », lui donne tout son intérêt.

Chet Faker venant plus tard; sa voix plus profonde, à la fois grave et timide, devient alors le complément idéal aux chuchotements du duo féminin.

Encore une fois chez « Say Lou Lou », ce sont les arrangements minimalistes qui mettent en avant l’intensité et la richesse émotionnelle de leur musique…

Et puis la piste se remplit lentement avec coups électroniques irréguliers et tambours battants.

Au bout du compte cela reste planant, et c’est du pur bonheur…

Bonne écoute.

Karina – Illustratrice audiovisuelle.

08.04.13 - WOLF ALICE 'Bros'

Quartet issu du nord de Londres et composé d’Ellie Rowsell, Joel Amey, Theo Ellis et Joff, Wolf Alice se démarque rapidement dans le monde musical et devient immédiatement le nouveau chouchou, parmi les groupes anglais du moment.

Leur musique : « psychofreak poprock » selon leurs dires, mais peu importe la manière dont on nomme cette musique, elle envoûte par son côté à la fois doux et prenant.

« Bros » est leur 3ème single, dont la sortie est prévue pour mai.

Une petite perle bourdonnante d’énergie où les synthés et la guitare, tour à tour calmes puis plus énervés, étreignent la voix spectrale de la chanteuse.

Les harmonies aux mille échos resplendissent doucement là où les synthés offrent une atmosphère fantomatique enivrante.

Bonne écoute.

Karina – Illustratrice audiovisuelle.

04.03.13 - PHILDEL 'Moonsea'

Phildel est une jeune auteur-compositeur-interprète londonienne, née d’un père chinois et d’une mère irlandaise, dont la contraction des deux prénoms a donné le sien (Philip et Della).

Son monde musical nous rappelle par moment celui de Kate Bush, Enya, Tori Amos ou encore Zola Jesus.

On se laisse charmer facilement, et sans résistance, par la mélodie délicatement sucrée de ce titre, également par les arrangements de cordes, percussions et nappes synthétiques, mais avant tout par la voix claire et suave de Phildel.

« Moonsea », un titre issu de son premier album entièrement chanté « The Disappearance of the Girl », précédé par son album instrumental « Qi ».

Une voix cristalline avec une musique qui nous emporte loin…

Bonne écoute.

Karina – Illustratrice audiovisuelle.

02.02.13 - LAST LYNX 'Killing Switch'

Il arrive parfois d’aimer une chanson sans raisons particulières… Tout simplement parce qu’elle nous fait du bien… Au moment même où elle arrive à nos oreilles.

C’est justement ce qui se passe avec la chanson « Killing Switch » du jeune groupe suédois Last Lynx.

Ici, pas de composition compliquée, simplement du groove velouté, des arrangements pop et une rythmique acidulée, pour un titre frais, léger comme le matin… Alors évidemment, on a envie d’écouter en boucle pour prolonger cette petite douceur, ce moment de plaisir coupable.

« Killing Switch » : un premier hit pour ce quintet créé en 2011 par les frères Lindblom (Fredric et Marcus) et Robin Eveborn.

La pop suédoise n'a pas fini de nous surprendre!

Bonne écoute.

Karina – Illustratrice audiovisuelle.

04.01.13 - Ms Mr 'Hurricane'

Bienvenue dans le monde de Ms Mr (que l’on prononce Miss Mister).

Le jeune duo new yorkais (24 et 25 ans) possède un talent plus qu’évident, et crée le buzz depuis quelques semaines sur le net, attirant les convoitises de tous les directeurs artistiques de la planète.

Le titre que je vous propose ici, « Hurricane », nous donne un aperçu de leur univers musical : de la pop aux relents électro soul assumés et maitrisés. Toutefois les choses ne sont pas si simples!

Lizzie Plapinger pose sa voix envoutante, singulière et fragile sur une composition épurée et entrainante signée par son acolyte Max Hershenow.

Section rythmique dansante impeccable, nappes synthétiques aériennes et éthérées, refrain accrocheur, ce titre a tout pour devenir un hit inoubliable et entêtant, que vous vous surprendrez à fredonner sans raisons apparentes… Juste par plaisir.

Bienvenue donc, dans le monde de Ms Mr, un monde intitulé « Candy Bar Creep Show ».


Karina – Illustratrice audiovisuelle.

03.12.12 - ZUZOOM 'Shook Up My World'

Comme le titre nous y invite : notre monde intérieur musical est bien chamboulé!

Un mélange improbable et pourtant tellement innovant et efficace; simple, dansant, mélodique et entêtant.

Zuzoom, un groupe français composé par 3 artistes à part entière : Jules, Joro et Juju.

Bonne écoute.


Karina – Illustratrice audiovisuelle.

01.11.12 - Alt–J 'Tessellate'

Alt-J, groupe originaire de Leeds, qui a su customiser la pop anglaise en saupoudrant ses compositions mélancoliques de rythmes électro et d’harmonies vocales.

« …Let’s tessellate… » (« faisons en mosaïque »), promesse tenue, suivant les paroles de la chanson; l’album est effectivement composé à la manière d’une mosaïque, avec des titres très différents les uns des autres, mais dont l’assemblage donne au final un ensemble très cohérent. Ce bel effet artistique met en avant l’originalité de ce groupe totalement dans son époque.

« …Triangles are my favorite chapes… » chante aussi Joe Newman (autres paroles de la chanson).

Le triangle étant notamment le symbole de la stabilité, souhaitons donc à Alt-J, une place stable au sein de la scène musicale d’aujourd’hui, et le meilleur pour demain.

Bonne écoute, et rendez-vous le mois prochain pour une nouvelle découverte musicale.


Karina – Illustratrice audiovisuelle.